[Cousin, Victor] – Lettres d’Allemagne. Victor Cousin et leshégéliens Agrandir l'image

[Cousin, Victor] – Lettres d’Allemagne. Victor Cousin et leshégéliens

[Cousin, Victor] – Lettres d’Allemagne. Victor Cousin et leshégéliens, édition de Michel Espagne et Michael Werner, coll. « Transferts ». 272 p. ill. 24,39 euros

Plus de détails

24,39 €

En savoir plus

Le véritable fondateur de l’Université française après la Révolution, le promoteur d’une forme moderne d’aristocratie intellectuelle dans l’État a été Victor Cousin. Il dut cette fonction charismatique à la réputation de connaître intimement l’Allemagne, d’avoir parmi les premiers pénétré la mystérieuse Prusse, devenue depuis 1800 le lieu présumé de la réflexion philosophique et scientifique. N’y avait-il pas même subi injustement la prison et scellé à cette occasion des liens d’amitié avec Hegel ? Réelle ou mythique, l’expérience allemande de Cousin est constitutive de la culture française du XIXe siècle. Or cette rencontre a laissé une trace. Car les élèves de Hegel, ses ennemis, des témoins allemands ont tenu pour le grand maître de l’Université française, invoqué comme un arbitre, une chronique jusqu’à présente ignorée des débats en cours à Berlin.